Haut

Poser 1 question

Mélancolie

La mélancolie est connue et décrite depuis l'Antiquité.

Femme au lit inquiète

Il existe différents types et niveaux de dépression :

Mélancolie : observée depuis toujours

La mélancolie est connue depuis l'Antiquité.

Son nom vient du grec melas-melanos, qui signifie noir et de kholé, la bile : il s'agit de la bile noire que l'on retrouve notamment chez Hippocrate qui isolait la manie de la mélancolie.

Plusieurs siècles plus tard, Cappadoce a établi le lien entre ces deux états : l'excitation, l'euphorie exubérante, alterne avec des phases d'abattement, de dépression profonde.

On parle aujourd'hui plus souvent de dépression bipolaire dans lesquelles alternent les mêmes phases de manie et de dépression.

La mélancolie est une véritable psychose

Le terme de mélancolie est utilisé en psychiatrie pour désigner non pas une tristesse vague, mais une psychose qui apparaît par épisodes.

Elle se caractérise par des émotions morbides pénibles, dépressives et qui dominent le comportement.

Il ne s'agit pas de la dépression la plus fréquente, mais de la plus spectaculaire et la plus typique dans ses manifestations.

La mélancolie est une psychose endogène (qui ne présente pas de facteur déclenchant extérieur) : le malade présente des idées délirantes d'un type particulier.

Mélancolie : autoaccusation et automutilation

Le sentiment de culpabilité est très souvent présent dans toutes les formes de dépression, que celles-ci soient événementielles ou endogènes.

Le dépressif mélancolique ressent lui aussi de très forts sentiments de culpabilité et d'autoaccusation.

Autoaccusation : symptôme principal de la dépression mélancolique

Le patient mélancolique exagère, amplifie et revendique des fautes imaginaires, là où les autres types de dépression engendrent un sentiment de culpabilité lié à l'état de dépression.

L'exagération de culpabilité du patient mélancolique s'accompagne d'une très forte douleur morale que le patient extériorise par un complexe de culpabilité.

Le patient mélancolique retourne sa culpabilité envers lui-même

Le patient mélancolique retourne son sentiment envahissant de culpabilité envers lui-même, par des comportements masochistes.

L'autoaccusation de la personne mélancolique passe très souvent par des comportements d'automutilation.

L'automutilation est un équivalent suicidaire

L'automutilation consiste en blessures que le malade s'inflige à lui-même.

Ce type de comportement est considéré en psychiatrie comme un équivalent suicidaire dont la dimension autopunitive survient chez certains patients en phase de délire.

Le risque suicidaire est très important pour une personne mélancolique.

En savoir plus : dépression et suicide

Symptômes du patient atteint de mélancolie

Le malade mélancolique est totalement inhibé : inerte, sans volonté, il semble sidéré, incapable d'exécuter un acte.

Les réponses aux questions arrivent avec un temps de latence très long, car le cours de la pensée est ralenti.

Contrairement aux autres formes de dépression, le malade mélancolique délire, s'accuse durement d'une faute dérisoire ou invraisemblable.

Les idées d'accusation du malade sont vécues de manière très vive et douloureuse.

Un risque de passage à l'acte accru lorsque le patient va mieux

Au début de l'accès mélancolique, l'incapacité à agir des patients les empêche de mettre fin à leurs jours.

C'est le plus souvent lorsque le délire s'estompe, au moment où le patient va mieux, qu'il peut trouver la force de mettre fin à ses jours.

À la différence des tentatives de suicide des personnes souffrant de dépression, les patients atteints de dépression mélancolique échouent rarement dans leur tentative de suicide :

  • défenestration, noyade, projection sous un train, armes à feu sont utilisées.
  • le suicide altruiste intervient aussi dans ces cas de dépression (par exemple : une mère tue ses enfants et elle-même).

Traiter la mélancolie : un traitement de choc

En l'absence de traitement, un accès mélancolique durera de 6 mois à 1 an.

L'âge et le nombre de récidives antérieures prolongent d'autant l'accès mélancolique.

1re étape : examen psychiatrique

L'examen psychiatrique (et pas seulement médical) est indispensable chez les personnes :

  • qui souffrent des symptômes d'autoaccusation, d'automutilation,
  • et qui présentent également des insomnies de réveil et plus seulement d'endormissement.

Dans la plupart des cas, l'examen psychiatrique conduit à l'hospitalisation, car le risque suicidaire est majeur.

En savoir plus : dépression hôpital

Des thérapies de choc et des antidépresseurs de première génération

La cure d'électrochoc, reste, encore aujourd'hui, un recours dans les cas de dépression mélancolique : on parle de sismothérapie.

Les traitements médicamenteux :

  • antidépresseurs de première génération (tricycliques),
  • IMAO (inhibiteur de la monoamine-oxydase),
  • lithium (sels de lithine).

En savoir plus : traitement dépression

Cette page vous a intéressé ?

Envoyer à un ami
Télécharger & imprimer le guide

Pour aller plus loin ...

  • Le café, un antidépresseur ?  | ACTU

    Une analyse de la Harvard School of Public Health (Boston) a croisé des données portant sur près de 200 000 participants, et suggère que le café serait un véritable rempart contre le suicide. Cette relation, déjà suggérée par certaines études, proviendra [...]

  • Luttez contre la dépression... en faisant des gâteaux (...)  | ACTU

    La tendance du fait maison connaît un très fort succès car elle permet d’évacuer le stress du quotidien. Certains sont même convaincus que l’on peut en faire une méthode de thérapie. Le fait maison, ça booste le moral ! C’est ce que propose cett [...]

  • C'est prouvé, le mauvais temps fait déprimer  | ACTU

    Morosité, baisse d'entrain, la grisaille actuelle influe sur l'humeur d'une grande partie de la population, estiment les experts. Toutefois, ceux-ci divergent sur les remèdes à appliquer. Des symptômes pouvant aller jusqu'à la dépression "Les conséquences [...]

  • Un psy virtuel pour dépister la dépression  | ACTU

    La dépression touche plus de 350 millions de personnes dans le monde, et ses conséquences peuvent être dramatiques. Le suivi et la prévention de cette maladie sont donc essentiels. A ce titre, des chercheurs de l'University of Southern California I [...]

  • La dépression serait contagieuse  | ACTU

    C'est ce que révèle une étude de l'Université de Notre Dame, dans l'Indiana aux États-Unis. Les chercheurs américains qui se sont intéressés à la question affirment en effet que la dépression pourrait se transmettre, en fonction du type de personnes qui e [...]

  • Pour une école plus zen contre la dépression  | ACTU

    Une étude de l'université de Louvain en Belgique suggère que la méditation dite « en pleine conscience » permettrait de réduire le risque de dépression chez les adolescents en étant pratiquée à l'école. Travailler sur l'attention et la concentration perme [...]

  • 6 réflexes journaliers pour soulager la douleur  | Astuce

    La douleur, imaginée ou réelle, physique ou psychologique peut devenir un véritable poison au quotidien. Elle monopolise les pensées de la personne touchée qui ne parvient plus à positiver. En identifiant son origine, musculaire ou articulaire, vous chois [...]

  • Dépression : des risques plus élevés selon l'état d (...)  | ACTU

    Un article de la revue scientifique américaine PloS ONE s'est en effet penché sur les corrélations entre dépression et état des rapports sociaux, en se concentrant plus particulièrement sur l'état des relations conjugales. Cette étude a suivi 4 642 adult [...]

 

Trouver un médicament

Ce critère permet de chercher votre médicament par :
  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).
Recherche avancée

Poser une question

Téléchargements

Le guide de la dépression
Le guide de la dépression

Guide, question-réponses, astuces
104 pages - 2014 - pdf

 Télécharger e-Bibliotheque : 5100 documents Gratuit

Retrouver ComprendreChoisir sur :

Mélancolie :
symptômes et traitement de la mélancolie
© 2007-2014, Fine Media | Qui sommes-nous ? | Contact | CGU | Charte de modération | Plan du site | Devenez rédacteur
Professionnel, soyez présent gratuitement sur notre site | Recevoir des demandes de devis, contacts qualifiés | Publicité & partenariats | Agence RP, eRéputation

Enquête "La santé & vous"

Participez à notre enquête en répondant à quelques questions sur l'univers de la santé. Cela nous permettra de mieux répondre à vos attentes.

Je participe Non Merci

Merci d'avance de votre participation !

L'équipe ComprendreChoisir.