Vos questions sont entre de bonnes mains

Dépression masquée

Partager
Envoyer par email

Il existe de nombreuses formes de dépression avec des troubles spécifiques apparentés :

Dépression masquée : cachée sous symptômes physiques

La notion de dépression masquée ou de « dépression sine depressione » date du XIX ° siècle, elle a fait l'objet d'une classification psychiatrique en 1969.

Symptômes essentiellement physiques de la dépression masquée

L'état de dépression masquée concerne les personnes dont la tristesse et le ralentissement psychomoteur sont masqués par une symptomatologie corporelle.

Des troubles végétatifs, hors système nerveux central, apparaissent :

  • troubles cardia-vasculaires,
  • troubles digestifs,
  • troubles gastro-génitaux,
  • troubles génito-urinaires,
  • troubles musculaires ou osseux,
  • acouphènes,
  • vertiges,
  • céphalées,
  • algies faciales.

Troubles : intensité variable selon le moment de la journée

Certaines personnes ressentent des troubles qui s'intensifient à mesure que la journée avance, on parle alors de glossodynie.

D'autres personnes ressentent la même chose, mais de manière inversée, les troubles étant à leur apogée le matin.

Une dépression masquée sans plainte dépressive

La dépression masquée n'est pas toujours diagnostiquée comme telle, car les personnes qui en sont atteintes ne se plaignent que de troubles physiques qu'aucun examen médical ne vient corroborer.

Ces personnes se plaignent de leurs troubles physiques qui accaparent leur énergie et concentrent tous leurs efforts.

Dépression masquée : une maladie déroutante

Dans la plupart des cas, les patients atteints de dépression masquée :

  • ne se plaignent pas de la qualité de leur existence,
  • et il est difficile de leur faire aborder le sujet de leur vie intime.

Les médecins ont tendance à attribuer les maux des patients à leur corps.

Cela explique l'errance thérapeutique de ces personnes qui ne viennent consulter un psychiatre que de manière tardive, après avoir effectué de nombreux examens.

Une dépression atypique

La dépression masquée est classée parmi les dépressions atypiques comme la dépression saisonnière.

On parle également de « dépression riante » lorsque la personne reste enjouée en surface, tout en souffrant de troubles somatiques parfois intenses.

La dysménorrhée (troubles du cycle menstruel) peut faire partie des symptômes de dépression masquée chez les femmes et les jeunes filles.

Traiter une dépression masquée : des solutions

Le problème des dépressions masquées est celui de leur diagnostic.

Les patients atteints ont tendance à ne consulter que des généralistes ou des spécialistes des symptômes qu'ils ressentent.

Les études ont montré que les psychothérapies analytiques permettent, lorsque la dépression est prise en charge assez tôt, d'obtenir de bons résultats en face à face.

La prise de médicaments n'est pas forcément nécessaire dans le cas de dépressions masquées ou atypiques.


Pour aller plus loin


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question


Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).
Ces médicaments sont des exemples du dictionnaire, sans rapport avec l'objet de cette page. Avant toute médication, consultez impérativement votre médecin ou votre pharmacien. Tous les médicaments

Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

Avec notre newsletter hebdo, recevez enfin des réponses fiables à vos questions du quotidien dans votre boite aux lettres !

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !
Vous êtes déjà inscrit à notre newsletter.