Vos questions sont entre de bonnes mains

Dépression hôpital

Partager
Envoyer par email

Les traitements en hôpital psychiatrique ont beaucoup évolué et permettent une prise en charge globale des patients dépressifs graves.

Pour les dépressions sévères ou de longue durée, les médecins peuvent être amenés à prescrire la prise en charge de la dépression en hôpital.

Dépression à l'hôpital : pour les dépressions psychotiques

Patiente et medecin couloir sourire

La cure effectuée dans un hôpital psychiatrique concerne la plupart du temps les formes de dépressions sévères :

  • dépressions maniaco-dépressives ou bipolaires au cours desquelles des phases maniaques alternent avec des phases dépressives profondes,
  • dépressions aiguës, récalcitrantes aux antidépresseurs et où le risque d'automutilation voire de suicide est imminent.

L'hospitalisation peut aussi être nécessaire :

  • lorsque le patient est atteint d'une maladie physique grave qui rend difficile la prise de médicaments antidépresseurs,
  • pour soumettre les patients atteints de mélancolie à une cure de sismothérapie ou électrochocs.

Éviter les risques de suicide avec dépression à l'hôpital

Pour traiter ce type d'épisode, il est nécessaire de placer la personne en établissement spécialisé afin :

  • d'éviter des passages à l'acte,
  • de mettre en place un traitement médicamenteux approprié en cas de premier accès,
  • de réajuster un traitement en cas d'épisode de récidive,

Dépression hôpital : prise en charge globale

L'hospitalisation des patients consiste en une prise en charge globale impossible ailleurs qu'à l'hôpital.

Une fois admis en psychiatrie, la cure met en place un ensemble de traitements :

  • une assistance psychologique ou conseil psychologique (formation à la maladie pour la comprendre et l'admettre),
  • la mise en place après observation d'un traitement médicamenteux,
  • des soins et prévention de comportements d'automutilation,
  • des soins en physiothérapie et ergothérapie pour maintenir le corps en bonne santé,
  • dans les cas graves, des séances d'électrochocs ou sismothérapie,
  • la mise en place, en plus du traitement médicamenteux, d'une psychothérapie.

Traiter la dépression à l'hôpital

Un épisode aigu de dépression ou une dépression sévère installée ne permet pas aux patients d'exprimer leur souffrance et d'être accessibles à une psychothérapie.

Dans les cas de souffrance extrême, l'hospitalisation est le seul recours pour mettre en place un traitement efficace.

Dépression hôpital : utilisation de tricycliques

Les hospitalisations concernent les cas de dépressions graves.

Il est souvent nécessaire de prescrire des neuroleptiques en association avec des antidépresseurs de première génération ou tricycliques.

Ces médicaments nécessitent une mise en observation afin :

  • de surveiller les constantes des patients,
  • et de prévenir des crises de manie ou de mélancolie et le risque de suicide associé.

Une hospitalisation de quelques semaines

D'une manière générale, les patients dépressifs restent à l'hôpital quelques semaines.

Il faut compter 3 à 4 semaines en moyenne.

Qui peut décider d'une hospitalisation ?

Souvent, ce sont les patients eux-mêmes qui demandent leur admission en hôpital psychiatrique.

Dans certains cas, lorsque le patient est en phase de délire peut demander une hospitalisation du patient :

  • famille,
  • médecin traitant,
  • ou psychiatre.

Après la prise en charge de la dépression à l'hôpital : le domicile

Un patient qui a été admis en hôpital psychiatrique est pris en charge une fois de retour chez lui.

Il consulte :

  • en ambulatoire ou consultation externe,
  • un médecin du service de psychiatrie qui l'a admis,
  • dans un centre communautaire de santé mentale.

Et il effectue une psychothérapie.


Pour aller plus loin


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
thomas lagrange

ostéopathe à montpellier, quartier antigone | thomas lagrange ostéopathe

Expert

danièle agostini austerlitz

psychothérapie adulte, enfant, adolescent, couple

Expert

irène casali

hypnose éricksonienne et contes métaphoriques

Expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts


Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).
Ces médicaments sont des exemples du dictionnaire, sans rapport avec l'objet de cette page. Avant toute médication, consultez impérativement votre médecin ou votre pharmacien. Tous les médicaments

Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

Avec notre newsletter hebdo, recevez enfin des réponses fiables à vos questions du quotidien dans votre boite aux lettres !

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !
Vous êtes déjà inscrit à notre newsletter.