Vos questions sont entre de bonnes mains

Dépression et psychanalyse

Partager
Envoyer par email

La psychanalyse est très employée en France.

Voici les thérapies les plus fréquentes pour aider une personne à guérir d'une dépression :

Homme canape psychologue

Dépression et psychanalyse : des liens étroits

C'est en cherchant à comprendre les symptômes hystériques que Freud a découvert la dimension inconsciente du psychisme.

La psychanalyse est avant toute chose un procédé par lequel les processus psychiques inconscients peuvent être étudiés.

Quasi inaccessibles autrement, ces processus psychiques sont pour Freud, en étroite relation avec la sexualité infantile.

L'étude de rêves, des mots d'esprit, des lapsus, fait partie intégrante de l'investigation des processus psychiques inconscients :

  • qui sont à l'œuvre en nous,
  • et qui sont responsables de nos conduites névrotiques.

Distinguer névrose et psychose : dépression psychanalyse

Dans la dépression sont névrotiques : l'asthénie, l'aboulie, la fatigue, les difficultés de sommeil et de concentration.

Mais dans le cas le plus répandu de la névrose, le trouble psychique est insuffisant à altérer seul le fonctionnement de la personnalité.

Dans le cas de la psychose, le trouble psychique altère la personnalité elle-même de manière plus ou moins profonde.

La dépression psychotique comme la mélancolie ou la dépression maniaco-dépressive dite également bipolaire sont des psychoses : la personnalité est altérée dans des épisodes dépressifs profonds ou maniaques aigus.

Psychanalyse : une méthode pour soigner la dépression

La psychanalyse désigne la méthode qui permet de traiter des désordres psychiques, notamment de l'ordre névrotique.

Dépression et psychanalyse : l'analyse traditionnelle

Ce qui soigne dans la cure analytique découle des transformations du psychisme induites par :

  • le processus de la cure analytique,
  • et les multiples prises de conscience qu'il implique.

C'est la relation au Moi qui entraîne un soulagement de la souffrance psychique des patients, notamment dépressifs.

Le but de la cure analytique est de retrouver ou de libérer une capacité à aimer et à travailler, deux dimensions qui peuvent être réduites ou absentes à cause de la dépression.

Cette méthode analytique place le patient sur un divan sans intervention du thérapeute.

Des courants qui s'inspirent de la thérapie analytique

Aujourd'hui, la méthode analytique historique cède souvent la place à des séances :

  • en face à face,
  • mettant l'accent sur l'identification des conflits inconscients à l'œuvre dans les difficultés ou souffrances physiques des patients.

Les praticiens de la cure analytique

La cure analytique est pratiquée par des psychanalystes.

Ils ont eux-mêmes effectué une analyse (en général sur une période de 10 ans) avant de devenir analystes.

Les médecins psychiatres traitent des patients par :

  • des cures analytiques stricto sensu,
  • ou par des thérapies aménagées à partir de la cure analytique.

Dépression et psychanalyse : thérapie de plusieurs années

L'inconvénient majeur de la cure analytique est sa durée : contrairement aux TCC (Thérapies cognitives-comportementales) dont la durée est en moyenne de quelques mois, la cure analytique dure plusieurs années.

Un autre inconvénient de la cure analytique, si elle n'est pas effectuée chez un psychiatre-psychanalyste, est son coût puisqu'elle n'est pas remboursée.

Dernière limite de la cure analytique : son cadre qui ne convient pas à tous les patients.

Dans ce cas, l'incapacité de l'élaboration psychique peut être frustrante pour le patient déprimé.


Pour aller plus loin


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
michelle hartemann

professeur agrégé de lettres classiques formateur

Expert

sylvie voullemier

expert relation corps / mental | cours à domicile - marseille

Expert

marianne durieux

hypnose holistique et humaniste | www.elan-sante.fr

Expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts


Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).
Ces médicaments sont des exemples du dictionnaire, sans rapport avec l'objet de cette page. Avant toute médication, consultez impérativement votre médecin ou votre pharmacien. Tous les médicaments

Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

Avec notre newsletter hebdo, recevez enfin des réponses fiables à vos questions du quotidien dans votre boite aux lettres !

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !
Vous êtes déjà inscrit à notre newsletter.